Une école suisse ouverte au monde

Voyage à Berne

Retour

Voyage à Berne

Voyage de deux jours des élèves de première maturité à Berne – un retour de l’extérieur

Tous les avis entendus laissaient à penser que cette sortie des élèves de première Maturité dans et autour de Berne avait été un succès. Tous mes interlocuteurs avaient le sourire en se souvenant de l’événement alors qu’à priori une visite de centrale électrique, celle d’un musée des télécommunications et d’une fondation artistique associée à la vue en soirée d’une pièce de théâtre en allemand ne pouvait pas intéresser des adolescents de 15 à 17 ans. Et pourtant… C’est donc la question qui fut posée à une partie des participants.

Leurs réponses diverses me permirent de saisir les faits qui expliquent cette réussite. Elle se fit grâce aux participants car le groupe fonctionna sans heurts et les professeurs encadrants la favorisèrent grandement par leur gentillesse. C’est ainsi que les souvenirs récents éclairent les visages, les sous-entendus cimentent des connivences, les anecdotes chuchotées provoquent encore des éclats de rires et traduisent les bons moments passés, particulièrement lors du temps libre au centre-ville de Berne mais à d’autres moments également.

Lors de la présentation de la sortie, l’idée de la visite de la centrale hydraulique et de la centrale nucléaire de Mühleberg avait été accueillie avec des ricanements, puis finalement plébiscitée au même titre que celle du musée des télécommunications laquelle, intelligemment, avait créé des activités interactives efficaces.

Mais le moment le plus marquant fut une rencontre : ce voyage en terres bernoises se faisant lors de la session parlementaire, le groupe a pu rencontrer des conseillers genevois, notamment le conseiller national PLR Christian Lüscher. Cet échange s’est prolongé, les questions ont fusé et les réponses ont ravi des Florimontains qui en ont redemandé pendant plus d’une heure au point de provoquer du retard pour la suite du programme : cette pièce de théâtre, Biografie : Ein Speil de Max Frisch, difficile à comprendre pour certains et vraiment aride pour d’autres, pouvait inquiéter. Elle fut toutefois intéressante parce qu’elle obligea nos spectateurs romands à capter des idées générales et des mots-clés et nous montra que l’on pouvait choisir des sorties exigeantes contraignant un peu les participants et les faisant quitter leur confort intellectuel. Que des sourires en souvenirs !

Félicitations aux professeurs et aux élèves pour cette réussite collective.

T. Pazmandy

Adresse

Institut Florimont
Avenue du Petit-Lancy 37
1213 Petit-Lancy
Suisse

Contact

T + 41 22 879 00 00
F + 41 22 792 09 18
E reception@florimont.ch