Ecole francophone bilingue

Le Mot du Directeur – décembre 2019

Retour

Le Mot du Directeur – décembre 2019

Petit-Lancy, 18 décembre 2019
A tous les parents des élèves de l’Institut

Chère Madame, Cher Monsieur,
Chers Parents,

Je suis heureux de vous retrouver pour cette nouvelle édition du Mot du Directeur et voudrais profiter de cette occasion pour féliciter les élèves de leur investissement durant cette première période de l’année.

Voici un tour d’horizon des projets qui nous mobilisent actuellement :

Extension du bilinguisme au primaire

Le but de ce projet est simple : offrir un parcours bilingue au sein de l’Institut, du primaire au secondaire 2. Son ambition est de donner à vos enfants les compétences de vrais bilingues, capables de penser, travailler, s’épanouir en deux langues.

Madame Françoise Herry, directrice de la qualité pédagogique, a travaillé de façon collégiale avec le corps enseignant pour proposer un parcours global, de la 11ème à la 7ème. Ainsi, nous offrirons dès septembre 2020 une ‘prépa bilingue’ en 11e et 10e pour permettre à vos enfants d’étudier en deux langues dès la 9e et d’intégrer ensuite le parcours bilingue au cycle.

Ce projet d’extension, nourri des recherches scientifiques les plus récentes, a été exposé lors d’une première réunion d’information générale le 9 décembre. Pour ceux qui n’étaient pas là et souhaiteraient recevoir la présentation ou poser des questions, vous pouvez écrire à l’adresse suivante : bilingueprimaire@florimont.ch.

La prochaine réunion d’informations aura lieu au moins de janvier et rentrera davantage dans les détails du projet (dotations horaires, organisation pratique etc).

Réforme du Baccalauréat français

Un autre projet d’envergure nous mobilise, la réforme du baccalauréat français. Cette nouvelle mouture, repensant l’examen et sa préparation, sera diplômante dès la volée 2021. De manière générale, il s’agit de revenir à certains fondamentaux (respect de la grammaire et de l’analyse pour le baccalauréat de français par exemple) et de ne privilégier aucune matière du tronc commun par rapport à une autre. Ainsi, le système des trois filières est supprimé au profit de l’apprentissage de compétences transversales.

Concrètement, le premier grand changement est l’introduction du contrôle continu, pour 40% de la note finale. L’objectif est clair : considérer le cycle terminal (première et terminale) comme un ensemble et donc envisager l’apprentissage sur le long terme.

Le deuxième grand changement concerne le contenu même du cycle terminal : les élèves étudieront désormais les matières du tronc commun, appelées E3C (Epreuves Communes du Contrôle Continu) comprenant les langues A et B, l’histoire-géographie, l’enseignement scientifique et l’EPS qui feront l’objet d’une évaluation ponctuelle, ainsi que le français et la philosophie qui seront évalués en fin de première et de terminale.

Enfin, les élèves devront choisir trois spécialités dès la fin de la seconde, l’une des trois étant évaluée en fin de première. Parmi les spécialités possibles : physique-chimie/langue, littérature et culture anglaise/mathématiques/SVT/sciences économiques et sociales/numérique et sciences informatiques/histoire-géographie, sciences sociales, géopolitique.

Projet de labellisation Eco School

Parlons à présent de la mobilisation de nos équipes et de nos élèves au service d’une école plus verte. Je souhaiterais tout d’abord féliciter l’école primaire pour le renouvellement de sa labellisation Eco School ! Le processus a été mené de main de maître par Julie Vaudaux, responsable de la vie scolaire, autour du thème de la diversité. Les équipes ont porté dans les classes différents projets autour de la citoyenneté verte, ponctués d’actions concrètes comme la sensibilisation au gaspillage alimentaire. Le primaire a par ailleurs travaillé avec le Comité Eco Flo (regroupant 9 élèves de terminale, première et seconde) pour adapter son projet Terra Cycle (suppression du plastique à usage unique) aux exigences du secondaire.

Et c’est d’ailleurs au tour du secondaire de travailler sur sa labellisation, avec pour thème la gestion des déchets. Le Comité pilotera le processus de labellisation en 7 étapes, occasion pour Florimont d’instiller un esprit éco-responsable parmi les élèves. Assisté de Monsieur Drahusak, il effectuera un diagnostic, mettra en place un plan d’actions et travaillera à un Eco Code, entre autres. Dès janvier, il pourra compter sur l’aide de délégués pour chaque classe du secondaire 1 et 2 : élus par les élèves de leur classe, ils serviront de relais entre le Comité et les élèves.

Quelques idées ont déjà germé comme l’utilisation de poubelles Green Office (suppression des poubelles individuelles et mise en place de points de tri répartis dans l’Institut) et la transformation des déchets organiques en biocarburants.

Je leur souhaite bonne route dans leur entreprise et leur donne rendez-vous dans 18 mois pour la remise de la labellisation !

Sponsoring sportif

Enfin, je souhaiterais évoquer la politique de sponsoring sportif de l’Institut. Cette année, nous soutenons :

  • des manifestations sportives emblématiques de la Cité et du canton (course de l’Escalade, Trans’Onésienne, Geneva Open et Swiss Open de Tennis et pour la première fois le Bol d’Or) ;
  • des institutions sportives (Geneva Servette Hockey Club) ;
  • des sportifs enfin comme Helen Bekele, l’une des 10 meilleures marathoniennes du monde, licenciée au Stade de Genève et pressentie pour représenter la Suisse aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Cette politique de soutien vise à encourager l’effort et la ténacité puisque « La persévérance vaincra tout » comme l’écrivait St François de Sales.

Les résultats de la dernière course de l’Escalade nous donnent d’ailleurs raison : pour la quatrième année consécutive, l’Institut est arrivé premier du classement inter-écoles ! Après des mois d’entraînement sous la houlette de leurs professeurs, nos élèves étaient déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes, en dépit d’une pluie battante. Je profite donc de cette tribune pour les féliciter à nouveau pour ces brillants résultats.

Marché de Noël

Mon dernier mot sera pour vous remercier d’être venus si nombreux à l’appel de l’APEF au marché de Noël le 23 novembre. Ce fut un beau succès grâce à vous et aux lutins qui ont travaillé dur pour faire de cet événement un moment convivial et chaleureux !

***

Chère Madame, Cher Monsieur, Chers Parents, je vous prie de recevoir mes meilleurs messages et vous souhaite de belles fêtes de fin d’année.

Sean Power, Directeur Général

Adresse

Institut Florimont
Avenue du Petit-Lancy 37
1213 Petit-Lancy
Suisse

Contact

T + 41 22 879 00 00 E reception@florimont.ch