Une école suisse ouverte au monde

Droits humains 2017

Retour

Droits humains 2017


« FRONTIERES » : tel était le thème de la semaine des droits humains, édition 2017,  Florimont. Thème évocateur et suffisamment large pour permettre aux différents intervenants de le décliner selon leurs domaines spécifiques d’activité.

Une bonne place était évidemment faite à migrants et réfugiés, qui ont vécu dans leur chair la difficulté de franchir frontières et barrières de toutes sortes (des douanes jusqu’aux préjugés). De l’Association Suisse des Amis de Sœur Emmanuelle (ASASE) qui a évoqué la situation au Soudan du Sud à partir du film « The good lie », à l’Aumônerie Genevoise Œcuménique pour les Requérants d’Asile (AGORA), en passant par l’Office Suisse d’Aide aux Réfugiés -qui a proposé pour les classes de 3ème toute une journée d’animation à travers un jeu de rôle qui permettait aux élèves de se plonger (même si pour un temps limité) dans la peau d’un réfugié, et des témoignages de réfugiés- les élèves ont affronté le thème sous des formes les plus disparates.

Un moment de l’animation proposée par l’OSAR : la salle de gym transformée en camp de réfugiés.
Un moment de l’animation proposée par l’OSAR : la salle de gym transformée en camp de réfugiés.

D’autres interventions bien que non directement liées au thème choisi y ont fait allusion, afin de montrer aux élèves l’unité de la semaine : ainsi les « foyers Bambi » à propos de la situation des enfants abandonnés en Colombie, ou Points cœur qui envoie des jeunes faire des séjours prolongés dans certains des quartiers les plus pauvres.

Intervention de l’association « Foyer Bambi » dans une classe de 6ème.
Intervention de l’association « Foyer Bambi » dans une classe de 6ème.

Mme Luchetta-Rentchnik a proposé aux élèves de 1M et 1B une plongée dans l’histoire en leur montrant quelques lieux significatifs de la frontière franco-suisse, liés à l’histoire des réfugiés qui voulaient passer en territoire helvétique durant la deuxième guerre mondiale.

La table ronde animée par le père Guy Musy et le rabbin François Garaï (M. H. Ouardiri, responsable d’une fondation musulmane a dû être excusé à la dernière minute), a permis d’évoquer avec les classes de Terminale le thème des frontières entre les religions, mais aussi celui des frontières entre religion et société autour de la question de savoir si la religion favorise ou entrave les droits humains.

Table ronde inter religieuse avec le Père Guy Musy et le rabbin François Garaï.
Table ronde inter religieuse avec le Père Guy Musy et le rabbin François Garaï.

Parmi les intervenants « habituels » de la semaine, le Festival International du Film sur les Droits Humains (FIFDH) nous a proposé une séance autour du documentaire « Etats-Unis : le nouvel apartheid » qui montre comme après la lutte pour les droits civiques menée par Martin Luther King dans les années 60, la ségrégation, pourtant interdite par la loi, réapparaît dans les écoles des Etats-Unis.

La séance que le FIFDH a proposé aux élèves de Florimont dans une des salles du Grütli.
La séance que le FIFDH a proposé aux élèves de Florimont dans une des salles du Grütli.

Cette semaine, qui a vu défiler quelques intervenants renommés, a aussi connu quelques importantes nouveautés, possibles grâce aux idées et au dynamisme de Mme Andrea von Siebenthal de l’APEF et de Marjorie Gracieuse, enseignante. L’élément nouveau le plus marquant a sans doute été une plus grande implication des élèves dans le déroulement de la semaine.

D’abord la quasi totalité des intervenants a été entièrement pris en charge par des élèves volontaires qui les ont accueillis, orientés, accompagnés, et présentés aux classes. Cela a permis de multiplier les interventions.

Des élèves des classes de 6ème prennent en charge Mme Schneiter, de l’association Eduki.
Des élèves des classes de 6ème prennent en charge Mme Schneiter, de l’association Eduki.

Ensuite, certains élèves des classes de 6ème se sont rendus avec Mme Gracieuse, leur enseignante de philosophie, exposé leurs recherches autour des droits humains auprès des classes de 7ème, proposant ainsi un témoignage du même au même toujours efficace chez les jeunes.

Pour terminer un groupe d’élèves de Terminale et 1ère a réalisé durant toute la semaine une série d’interviews qu’ils ont synthétisé dans une courte séquence vidéo qui a été proposée en guise de réflexion lors des séances plénières de clôture de la semaine, ainsi qu’en introduction à la séance du FIFDH pour toutes les classes de 1ère.

D’autres initiatives ont vu le jour dans le même esprit que la semaine des droits humains, et dans la même période. Une collecte de vêtements d’hiver a permis à l’association de l’Ordre de Malte de récolter une vingtaine de sacs d’habits. L’action du bol de riz du Carême a impliqué une centaine d’élèves du primaire et environ 200 élèves du secondaire.

Enfin, le CDI a proposé aux élèves une exposition de livres sur le thème des frontières.

La vitrine du CDI durant la semaine des droits humains
La vitrine du CDI durant la semaine des droits humains

 

Adresse

Institut Florimont
Avenue du Petit-Lancy 37
1213 Petit-Lancy
Suisse

Contact

T + 41 22 879 00 00
F + 41 22 792 09 18
E reception@florimont.ch