Une école suisse ouverte au monde

Nos étudiants au CERN

Retour

Nos étudiants au CERN

Notre visite a débuté par une conférence retraçant notamment l’histoire du CERN et les enjeux géopolitiques de paix qu’une collaboration internationale initiait au lendemain de la seconde guerre mondiale. Nous avons appris que toutes les découvertes du CERN étaient gratuitement mises à disposition de l’ensemble des pays du monde par le très grand nombre de pays qui contribuent financièrement aux projets. Outre les découvertes scientifiques, les applications qui y sont liées sont nombreuses et elles aussi sont partagées. L’un des nombreux exemples donnés (nombreuses applications dérivées dans le domaine de la santé notamment) est celui de l’invention de l’Internet, rendu incontournable face aux défis de communication engendrés par cette collaboration internationale: Tim Berners-Lee et Robert Cailliau, respectivement informaticien et ingénieur système au CERN ont créé en 1989 le premier éditeur web, appelé WorldWideWeb et le premier serveur HTTP appelé CERN httpd.

S’en est suivi une présentation des différents projets au fil du temps, des découvertes et des brillantes idées que les chercheurs avaient traduites en actions, y compris une superbe expérience son et lumière, reproduction du premier accélérateur de particules du CERN, le Synchrocyclotron. Cette machine légendaire a permis aux physiciens d‘étudier les propriétés fondamentales de la matière pendant 33 ans jusqu’à sa mise hors service en 1990. Nous nous sommes ensuite rendu à 14 km de là, au lieu de l’expérience CMS en France, à Cessy au point 5. Nous sommes alors descendus avec un casque de protection dans un grand ascenseur au fond d’une gigantesque fosse de 100 m de profondeur pour découvrir un énorme capteur de particules. Il a été construit et est exploité par environ 2 600 personnes de presque 40 nationalités, appartenant à 180 instituts scientifiques. Le détecteur CMS (Compact Muon Solenoid, en français « solénoïde compact à muons ») est une des expériences de physique des particules du Grand Collisionneur de Hadrons (LHC: Large Hadron Collider) du CERN. Il a une forme cylindrique de 21 mètres de long et 16 mètres de diamètre, et pèse environ 12 500 tonnes.

Nous sommes remontés ensuite et avons pu voir les équipes du centre de contrôle de l’expérience CMS travailler sur leurs ordinateurs. On nous a expliqué que c’était là qu’en 2012, grâce aux efforts conjoints des équipes CMS et ATLAS, le fameux boson de Higgs avait été identifié, vérifiant ainsi le Modèle standard élaboré dans les années 70 (l’univers est fait de douze constituants de base appelés particules fondamentales et gouverné par quatre forces fondamentales). Quelques photos ont été  prises dans le tunnel au niveau du détecteur en maintenance.

 

Adresse

Institut Florimont
Avenue du Petit-Lancy 37
1213 Petit-Lancy
Suisse

Contact

T + 41 22 879 00 00
F + 41 22 792 09 18
E reception@florimont.ch