Section Baccalauréat français

Notre section française comprend la dernière année du collège, à savoir la classe de troisième, et les trois années de lycée : seconde, première et terminale.

A l'issue de la classe de 3ème nous présentons tous nos élèves au Diplôme National du Brevet, ce premier examen officiel­ permet aux élèves de se familiariser avec les examens externes à venir.

Outre les programmes officiels, nous proposons des enseignements innovants, permettant aux élèves de se montrer créatifs, de travailler en projets, et de découvrir les techniques de gestion du stress.


Le Baccalauréat pour lequel nous préparons les élèves est le Baccalauréat général français. Il s'agit d'un diplôme d'état : les directives et programmes français de l’Education Nationale sont pleinement appliqués et peuvent être consultés sur leur site. L’Institut dépend de l’académie de Grenoble pour sa section baccalauréat ; les centres d’examens sont en France voisine.


Profil général: les 3 séries:

L : littéraire
ES : sciences économiques et sociales
S : scientifique


Dès la seconde:

Enseignements d’exploration :
- Sciences économiques et sociales en français ou en anglais (S.E.S enseignement d’exploration obligatoire)
- Economie- gestion
- Littérature et société
- Méthodes et pratiques scientifiques (M.P.S)
- Sciences et laboratoire

Langues vivantes enseignées (L.V. 2) :
- Allemand, Chinois, Espagnol.

Options proposées :
- Chinois L.V.3
- Escalade
- Espagnol L.V.3
- Histoire des arts
- Latin

Stage d’observation en entreprise (avec remise de rapport et présentation orale) obligatoire à la fin du 3ème trimestre.

Le passage dans la classe de première et l'orientation dans l'une ou l'autre section se font sous condition d'avoir obtenu la moyenne en français et une moyenne supérieure ou égale à 12 dans les matières qui définissent la section. (SES­, histoire-géographie, maths en ES­; maths, physique-chimie, SVT en S)


L'examen:

Epreuves anticipées de 1ère

Les “épreuves anticipées” sont les premières épreuves du baccalauréat qui se passe sur deux ans, les premiers oraux se déroulant au cours du 2ème trimestre de 1ère (T.P.E). Ces épreuves anticipées varient légèrement selon les sections.
- Séries ES­ et L : français écrit et oral, sciences, travaux personnels encadrés (T.P.E.).
- Série S : français écrit et oral, histoire-géographie, travaux personnels encadrés (T.P.E.).

Les T.P.E. Il s’agit de réaliser en équipe de 2 ou 3 élèves un mémoire (ou une exposition, un film, etc.) portant sur un sujet transversal (mettant en relation deux matières principales de la série choisie). Outre le mémoire écrit, les élèves doivent préparer une prestation orale qu’ils présenteront à un jury composés d’enseignants de l’Education Nationale. Seuls comptent les points au-dessus de 10/20, ces points sont doublés.

Epreuves obligatoires en Terminale

Les épreuves subies en Terminale sont les suivantes :
• en série L : Philosophie, Histoire-Géographie, 2 langues (large choix), EPS (Education Physique et Sportive), Littérature, LIttérature anglaise en langue anglaise.
• en série ES : Philosophie, Histoire-Géographie, 2 langues (large choix), EPS (Education Physique et Sportive), Economie, Maths.
• en série S : Philosophie,­ Histoire-Géographie, 2 langues (large choix), EPS (Education Physique et Sportive), Maths, Physique-Chimie, SVT (Sciences de la Vie et de la Terre).

Les coefficients attribués aux différentes branches varient suivant la série.

Les épreuves de spécialités

Dans les 3 séries, hormis les épreuves obligatoires mentionnées ci-dessus, le candidat doit choisir une "spécialité" dont le coefficient sera de 4 en L, de 2 en ES et S­ :
• en série L : Langue vivante 2 Approfondie ou Langue Vivante 3 ou Droits et Grands enjeux du monde contemporain ou Mathématiques (spécialité nécessaire pour étudier dans les universités suisses).
• en série ES : Sciences sociales et politiques ou Economie Approfondie ou Maths
• en série S : Maths ou ISN (Informatique et Sciences du Numérique) ou SVT.

Les épreuves facultatives

Le candidat peut choisir, s’il le souhaite, une ou deux épreuves facultatives, seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et multipliés par deux (triplés s’il s’agit du latin).
- Séries ES, L et S : E.P.S. ( tennis, ski etc.), histoire des arts, L.V.3, latin.

La notation

Il n'y a pas de note éliminatoire.
Au-dessus de 8/20, un système de rattrapage est possible juste après l'examen qui a lieu fin juin.

Les mentions « assez bien » (AB), « bien » (B) et « très bien » (TB) ne sont attribuées qu'aux candidats obtenant le baccalauréat au premier groupe d'épreuves, en fonction de la moyenne obtenue. La règle est la suivante :
• mention AB : moyenne supérieure ou égale à 12 et inférieure à 14 ;
• mention B : moyenne supérieure ou égale à 14 et inférieure à 16 ;
• mention TB : moyenne supérieure ou égale à 16.

Une moyenne de 12/20 est exigée pour intégrer les universités genevoises. Cette note (obtenue parfois après rattrapage) est accessible à tout élève moyen travaillant sérieusement.

Les notes de 1ère et de Terminale, avec les appréciations des professeurs, figurent sur un livret scolaire qui peut être consulté à l'issue de l'examen final lorsqu'il manque quelques dixièmes de points pour obtenir le rattrapage, la réussite ou une mention.
­

Reconnaissance du Baccalauréat

Le Baccalauréat est un diplôme d'état très côté, reconnu dans les universités de tous les pays. L’obtention d’une mention permet l’admission dans les établissements supérieurs les plus prestigieux et permet d’envisager sérieusement de réussir le cursus choisi.

­

Consulter l'horaire quotidien

Présentation générale à télécharger

­

 

Vidéos des classes secondaires